SITES HISTORIQUES

Palais impérial de Kyoto

En 794, l’empereur Kanmu déplaça la capitale du Japon à Heian-kyō (l’ancien nom de Kyoto). Le palais impérial de cette époque se situait à deux kilomètres à l’ouest de l’actuel emplacement du Kyoto Gyoen. À partir de 1331 et l’accession au trône de l’empereur Kōgen, le palais impérial de Kyoto devint le lieu de résidence des empereurs japonais. Ces derniers l’occupèrent pendant près de 500 ans, de 1392 à l’ère Meiji. Reconstruit en 1855, le palais actuel se compose de différents bâtiments (le Shishinden, le Seiryōden, le Kogosho, l’Ogakumonjo, l’Otsunegoten, etc.) aux styles architecturaux représentatifs de chaque période.

Le palais impérial de Kyoto est géré par le bureau de Kyoto de l’Agence impériale. Pour toutes informations, veuillez contacter leur bureau d’information.
Téléphone: (+81)075-211-1215
Site web: http://sankan.kunaicho.go.jp/

Palais impérial Sentō de Kyoto

Considérés en Chine depuis des temps anciens comme un idéal humain, les ermites (en japonais, sen’nin) étaient des sages qui quittaient le monde « terrestre » pour vivre dans la montagne. Au Japon, ces ermites ont donné leur nom à la demeure des empereurs retirés, appelée Sentō (la « demeure des sen’nin »).

Quand ils se retiraient ou entraient en religion, les empereurs japonais quittaient généralement le palais intérieur où ils résidaient et rejoignaient le palais Sentō. Ce palais, tout comme les anciens empereurs qui y résidaient, était aussi appelé in (en français, « temple »). Il abritait un bureau chargé d’administrer la maison de l’empereur retiré, ainsi qu’une garde impériale sous le règne de l’empereur Shirakawa. Le palais impérial Sentō est géré par le bureau de Kyoto de l’Agence impériale. Pour toutes informations relatives à la visite du palais, veuillez contacter ce bureau. Téléphone : (+81)075-211-1215

Maison des hôtes d’État de Kyoto

Construite en avril 2005, la Maison des hôtes d’État de Kyoto est un établissement national destiné à accueillir les dignitaires étrangers et à leur permettre d’approfondir leur compréhension du Japon et leurs sentiments amicaux envers le pays. Le style japonais très élégant du bâtiment – constitué d’une toiture brisée traditionnelle (irimoya) et d’un style inspiré des maisons de thé (sukiya) – lui permet de s’harmoniser avec le paysage historique et naturel qui l’entoure. Le bâtiment et son ameublement ont été réalisés en utilisant l’artisanat typique de Kyoto : menuiserie sukiya, plâtrerie, aménagement des jardins, décoration kirikane, textile de Nishijin, laquage maki-e, etc.

La Maison des hôtes d’État de Kyoto est gérée par le bureau de la Maison des hôtes d’État de Kyoto, qui dépend du bureau de Cabinet. Pour toutes informations relatives à la visite de la maison, veuillez contacter ce bureau. La maison est ouverte au public lorsqu’elle n’accueille pas d’hôtes (entrée payante).
Bureau de la Maison des hôtes d’État de Kyoto
075-223-2301

Source : Site web des Maisons des hôtes d’État du bureau du Cabinet

Shusui-tei

La maison de thé Shusui-tei est le seul bâtiment qui subsiste de l’ancienne résidence du clan Kujō, l’une des cinq familles de régents. Construite à la fin de l’époque d’Edo il y a environ 200 ans, elle était utilisée pour les activités sociales, comme les cérémonies du thé ou les concours de poésie.

Depuis le premier étage, les visiteurs bénéficient d’une vue plongeante sur l’étang Kujō et le pont Takakura.

Jours d’ouverture : du jeudi au samedi (hors congés de fin et de début d’année) et le jour du festival Aoi (15 mai) et du festival Jidai (22 octobre)
Horaires d’ouverture : 9h30-15h30 (fermeture du portail)
Tarif d’entrée : 100 yens (TTC)
*Possibilité d’assister à des cérémonies du thé et des lectures de haïkus (sur réservation).
*Les séances photo à but commercial sont strictement interdites.

Site de la résidence KAN’IN-NO-MIYA

Il s’agit des vestiges d’une résidence construite lors de l’époque d’Edo et autrefois occupée par la maison KAN’IN-NO-MIYA, l’une des branches de la famille impériale japonaise.
Le bâtiment actuel est ouvert au public et se compose notamment d’un centre destiné aux visiteurs où sont exposées des reliques découvertes dans le Kyoto Gyoen.

kyotogyoen_info
Instagram
@gyoen_info
twitter
PageTop